Il était une fois... "Moi, Daniel Blake"

Laine, Rémi (Réalisateur)

Sorti en 2016, Moi, Daniel Blake de Ken Loach a ému le monde entier. Dans ce documentaire, Rémi Lainé raconte la genèse et le retentissement inattendu de cette œuvre engagée et documentée. 

 

Palme d’or à Cannes en 2016, Moi, Daniel Blake est nourri de l’indignation de l’éternel rebelle Ken Loach. Cinquante-cinquième film du réalisateur, aujourd’hui âgé de 84 ans, il retrace le parcours d’un homme malmené par les prétendus services d’aide à la recherche d’emploi outre-Manche. Le scénario puise sa source dans la casse du système de protection sociale britannique, décidée en 2010 par le gouvernement Cameron. Pour étayer leur script, Ken Loach et son scénariste Paul Laverty ont enquêté et rencontré un lanceur d’alerte, qui leur a démontré que les employés des agences Pôle emploi outre-Manche étaient encouragés à sanctionner les bénéficiaires. Révolté, le duo a alors imaginé les personnages de Daniel et Katie, deux chômeurs en butte à ces méthodes malveillantes. Pour le tournage en 2015 à Newcastle, terre natale ouvrière de Ken Loach, le réalisateur a, comme à son habitude, recruté dans un souci d’authenticité des comédiens non professionnels, habilement mêlés à des acteurs confirmés.

Un phénomène mondial
Cinq ans après sa sortie en salles, le documentariste Rémi Lainé (La victoire en chantant, Opéra-Comique, naissance d’une académie) raconte la genèse d’un drame social au succès planétaire. Il a rencontré Ken Loach et son équipe, inchangée depuis près de vingt ans, et composée, notamment, du scénariste Paul Laverty et de la productrice Rebecca O’Brien. Lesquels évoquent l’écho inattendu que le film, miroir de son époque, a rencontré dans le monde et au Royaume-Uni. Le député travailliste Jeremy Corbyn a même suggéré à Theresa May, Première ministre conservatrice de l’époque, de le visionner. Illustré par des extraits du tournage et par les essais des acteurs Dave Johns et Hayley Squires, un film qui décompose pas à pas la singulière méthode Ken Loach, toujours guidée par une inflexible quête de vérité.

Suggestions

Du même auteur

Khmers rouges, une simple question de justice | Laine, Rémi (Réalisateur)

Khmers rouges, une simple question de justice...

| Vidéo numérique | Laine, Rémi (Réalisateur) | 2012

Duch, directeur de S-21, l’un des principaux centres de répression du régime Khmer rouge, a été condamné le 3 février 2012 à la réclusion à perpétuité par le Tribunal international chargé de juger les responsables des crimes contr...

Opéra comique, naissance d'une académie | Laine, Rémi (Réalisateur)

Opéra comique, naissance d'une académie

| Vidéo numérique | Laine, Rémi (Réalisateur) | 2014

Temple de l’art lyrique, le lieu, pourtant chargé de retentissantes créations, saisit par sa programmation souvent plus audacieuse que la grande boutique : jusqu’à aujourd’hui, le théâtre est comme sa façade, caché dans le Pa...

La Rançon | Laine, Rémi (Réalisateur)

La Rançon

| Vidéo numérique | Laine, Rémi (Réalisateur) | 2017

Chaque année dans le monde, trente mille personnes sont la cible d’enlèvements, motivés, dans 99 % des cas, par le seul appât du gain. Autrefois réservés aux hommes d’affaires et aux multinationales, les contrats "kidnap & ransom"...

Il était une fois... "Wall Street" | Laine, Rémi (Réalisateur)

Il était une fois... "Wall Street"

| Vidéo numérique | Laine, Rémi (Réalisateur) | 2017

Dans les années 1980, Oliver Stone, ancien élève de Scorsese oscarisé pour Platoon, entreprend, pour sa première collaboration avec les studios hollywoodiens, de mettre en scène l’effervescence de la Bourse américaine, dopée ...

Chargement des enrichissements...